J'ai eu le temps de dessiner deux réfugiés mouillés et fatigués de leur journée. Margaux a des yeux vraiment bizarres que je n'ai pas réussi à corriger, on dirait les yeux de Thémis dans Ulysse 31. Manque juste sa peau bleue.

croquis_28mai2015_web

croquis2_28mai2015_web